L’Afrique un marché visé par facebook

Share Button

L’Afrique est un formidable relais de croissance pour le web plus précisément pour Facebook.

Mais le géant américain des réseaux sociaux doit s’adapter à la demande. En effet, les médias sociaux en général connaissent un véritable essor en Afrique, Facebook en particulier a touché plus de la moitié des populations car il a introduit de nouveaux comportements dans les habitudes des africains.

Le 29 Juin 2015 dans un communiqué de presse sur la chaine BBC, le gérant de l’internet américain Marc Zuckerberg a annoncé la création du premier bureau de facebook en Afrique(ou le réseau social est déjà prisé) plus exactement à Johannesburg en Afrique du Sud avec pour mission d’accroitre ses activités sur le continent ou le marché de téléphone mobile est en pleine croissance.
A cet effet, la multinationale américaine a nommé la sud-africaine Nunu Ntshingila-Njeke à la tête de ce bureau pour mener à bien ce projet.

 

Inside FaceBook africa

Cette implantation de facebook en Afrique démontre une fois encore que le continent est en peine croissance et aussi le futur eldorado du web.
En Afrique, ou ce réseau est beaucoup utilisé par les entreprises pour faire la publicité de leurs produits et la marque à travers la création des pages facebook. Quant aux particuliers, ils ont recours à cet réseau pour rester en contact avec leurs les membres de la famille, des amis, des connaissances ou même des personnes inconnues. En gros ça permet de réer et entretenir des relations virtuelles dans le monde. Dans un communiqué de presse cette multinationale, le gérant affirme détenir en plus de 120 millions d’utilisateurs actifs, soit une hausse de 20 % par rapport à septembre 2014. Plus de 80 % de ces personnes se connectent à Facebook depuis leur mobile. Il affirme aussi être attiré par les différentes manières dont les individus (particuliers) et les entreprises utilisent Facebook en Afrique pour nouer des contacts et créer de liens. Selon lui, cette dynamique présentée par l’Afrique s’appuie sur la solidité des partenariats publicitaires et aussi sur l’excellente adoption de nos produits dans toutes les zones de l’Afrique. De plus, 80 % de la population africaine se connectent à Facebook depuis leurs téléphones mobiles. Ce continent incarne une incroyable évolution du mobile jamais observée dans le domaine des communications au plan mondial.

 

L’Afrique, est l’avenir de Facebook

Après les déclarations du gérant de ce réseau, c’est au tour Bloomberg le vice-président de Facebook pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique de déclarer que: “C’est de l’Afrique que proviendra notre prochain milliard d’utilisateurs “. Pour lui, l’Afrique berceau de l’humanité sera bientôt l’eldorado du web.
Facebook dans un premier temps fera d’abord la progression de ses activités dans les pays dit moteurs des principales régions de l’Afrique sub-saharienne : le Kenya en Afrique de l’Est, le Nigeria en Afrique de l’Ouest et Afrique du Sud premier pays à abriter un bureau de facebook. Et par la suite, il cherchera à s’implanter et se développer également dans les pays comme le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Tanzanie, le Rwanda, l’Ouganda, la Zambie, le Mozambique et l’ Éthiopie ou le marché du mobile est en croissance.

Leave A Comment