Avantages et inconvénients des réseaux sociaux

Share Button

Incursion au cœur des plateformes d’échanges pour en découvrir l’utilité et l’envers du décor.

Avantages et inconvénients sont deux aspects intimement liées lorsqu’il s’agit de parler des réseaux sociaux. Dans le cadre des relations avec le monde extérieur, ces plateformes d’échanges sont aujourd’hui devenues de véritables outils incontournables. Elles servent de pont entre les entreprises et leurs potentiels clients, en plus d’être le moyen sur lequel surfent les internautes pour se créer des groupes d’amitié ou professionnels. Mais bien souvent, on a tendance à rester figé sur l’utilité de ces plateformes sociales, au point même d’oublier la réalité obscure qui se cache en arrière-plan. Allant des plus importants réseaux d’échanges sur la toile aux moins connues, aucun d’eux n’échappent à l’aspect doublement bénéfique et gênant.

Facebook

C’est indiscutablement la plateforme la plus importante en termes d’abonnés et également la plus animée. L’an dernier, Facebook venait de franchissait la symbolique barre du milliard d’abonnés sur la toile, un niveau historique jamais atteint auparavant et pour l’heure inégalé. Les entreprises en tirent un réel avantage grâce à la visibilité importante qu’elle offre. C’est également l’outil idéal pour les internautes qui cherchent à nouer des liens d’amitié avec le reste du monde. Au-delà de ces avantages, le réseau reste également à la merci des arnaqueurs et individus animés de mauvaises intentions. La violation de la vie privée et des informations confidentielles est un phénomène récurent sur Facebook. Vigilance requise pour les utilisateurs de cette plateforme en ce qui concerne les informations publiées, surtout que le compte utilisateur reste actif malgré sa suppression.

Twitter

C’est le réseau de communication et d’échange qui compte le plus grand nombre d’abonnés après Facebook. Ses 100 millions d’utilisateurs offre également une vitrine importante aux entreprises et aux particuliers. Très actif, Twitter est un portail essentiellement informatif où l’information est relayée en temps réel. Il permet à l’internaute de garder un œil sur l’actualité des multinationales, notamment les dernières sorties et nouveautés. Mais le volume de caractères autorisés pour publier une information (faire un tweet) reste malheureusement très faible. L’abonné dispose de seulement 140 caractères pour adresser son message à ses followers. Il est donc difficile de fournir une information détaillée et complète.

Pinterest

Après ses cinq années d’existence, la plateforme de partage et d’échanges d’images fait tout parler d’elle, mais pas toujours dans le bon sens. En substance, Pinterest permet à ses abonnés de publier et partager des photos avec les membres du réseau. C’est une opportunité assez intéressante pour le commerce en ligne mais elle est souvent objet de nombreuses critiques, notamment en ce qui concerne les droits d’auteurs. Les professionnels du métier dénoncent régulièrement des violations liées au droit d’auteur, ils attendent que la plateforme soit moins prenne des dispositions plus précises pour sanctionner comme il se doit les coupables.

Myspace

Créé en 2003 aux Etats-Unis, Myspace permet à ses abonnés de publique de la musique et partager des vidéos. Un espace personnel est aussi mis à la disposition de l’utilisateur pour s’exprimer en toute liberté. Mais l’envers de la médaille laisse les internautes quelque peu perplexes sur le bien-fondé de la plateforme. Des “obsédés sexuels” s’y rendent régulièrement et des contenus à caractère pornographiques sont souvent postés à l’endroit des membres.

Flickr

C’est l’un des medias sociaux les plus prisés sur la toile par les internautes. Il est utile pour partager des photos ou des vidéos avec un groupe de personnes. Flickr offre à ses abonnés une meilleure optimisation des données avec la grande capacité de stockage mise à disposition de l’utilisateur. Le réseau peut se synchroniser avec d’autres plateformes sociales comme Facebook pour accroître son trafic. En ce qui concerne ses inconvénients, il faut obligatoirement disposer d’un compte Yahoo pour s’inscrire. En plus, le compte de l’utilisateur peut être supprimé si au bout de trois mois ce dernier ne s’est pas connecté. Pour avoir accès à certaines fonctionnalités de Flickr, le membre inscrit doit malheureusement consentir un effort financier.

Instagram

Instagram ce portail de partage d’images et de vidéos a été racheté par Facebook en avril 2012 pour 1 milliard de dollars. C’est un outil essentiel pour les entreprises qui souhaitent faire du buzz et booster leur chiffre d’affaires. Mais le risque de voir l’effet inverse se produire est d’autant plus réel que le volet positif. En plus, le site se réserve le droit d’utiliser les photos à des fins personnelles, voire financières.

Réseaux Sociaux Badoo

Badoo est un réseau de tchat où les membres peuvent sans grande difficulté ajouter des photos et vidéos, Tumblr permet de faire des blog de très bonne qualité, et myspace à encore son mot à dire dans le monde des portails de réseaux sociaux.

Badoo

Badoo est un site web de chat où les membres peuvent sans grande difficulté ajouter des photos et vidéos. Très idéal pour faire de nouvelles rencontres, il permet aux utilisateurs de rester en contact avec des personnes situées de l’autre bout du globe. Les célibataires à la vie d’une aventure amoureuse concentrent la majorité des membres inscrits, une aubaine pour tous ceux ayant connus des déceptions par le passé. Certaines fonctionnalités sont hélas payantes, ce qui limite considérablement le champ d’action de l’abonné. Le phénomène d’arnaque y est également très répandu avec des individus qui créent des comptent frauduleux pour soutirer de l’argent à certains membres.

Tumblr

Le portail web a été racheté par le géant de l’internet Yahoo pour le montant de 1,1 milliards de dollars. C’est un espace qui permet à l’utilisateur de disposer d’un blog dans lequel il peut publier diverses sortes de contenus : textes, images, vidéos. C’est outil idéal offrant aussi la possibilité aux entreprises de gagner en visibilité sur la toile. Mais la forte présence des comptes fournissant des contenus pornographiques a entaché d’une certaine manière la réputation du site.

One Comment

  1. Arnonodu27-Reply
    24 mai 2016 at 9 h 53 min

    Plutôt d’accord avec l’article. Les réseaux sociaux sont à la frontière entre l’utile et la dangerosité, entre le rassemblement et la séparation des relations entre les individus.

    J’ai moi même rédigé un article qui traite du sujet pour ceux que cela intéresse : http://actuweb.hautetfort.com/archive/2016/05/23/reseaux-sociaux-facon-vivre-qui-federe-qui-divise.html

    Dites mois ce que vous en pensez

Leave A Comment