Le choix du nom de domaine en Côte d’Ivoire

Share Button

Le choix d’un nom de domaine adapté à ses besoins n’est pas toujours une tâche aisée pour les entrepreneurs ivoiriens. Pourtant, il s’agit d’une décision importante susceptible de déterminer l’avenir d’une entreprise sur le web

L’adresse internet, un choix pas très évident

Le choix du nom de domaine est une étape cruciale dans le processus de conception et de création d’un portail web. Il l’est encore plus pour les entreprises car c’est l’identité sous laquelle la société sera connue sur le Web. En Côte d’Ivoire, on constate une réelle effervescence des opérateurs économiques autour de la conception et la réalisation des sites Internet. Ayant compris le bien-fondé d’un portail pour la dynamisation de leurs activités, les chefs d’entreprises sollicitent régulièrement des agences de communication digitale. Mais le choix d’un nom de domaine adapté à l’entreprise ou à l’activité professionnelle fait bien souvent défaut chez les opérateurs ivoiriens. Or, il est incontestablement lié à la fortune de l’entreprise sur la toile. C’est un outil de communication indispensable entre le vendeur ou prestataire de service et le consommateur. De ce fait, les acteurs économiques ivoiriens doivent lui accorder la plus grande attention.

Création d’un nom de domaine

En général, l’Url est le plus souvent formée à partir du préfixe « www » et du nom de domaine choisi par le requérant. A son tour, ce nom est obligatoirement suivi d’une extension (com, fr, ci, net, uk, org….). Celle-ci est dans la majorité des cas choisie en fonction du pays d’origine. A titre d’exemple, l’extension des sites web français porte généralement le sigle ‘‘fr’’. Cela à l’avantage de faciliter la localisation de l’entreprise ainsi que son identité (pays d’origine) parmi des millions de portails présents sur les moteurs de recherche. Cependant, certaines entreprises font figurent d’exception à cette règle en choisissant les extensions non pas en fonction du pays mais en se basant sur d’autres critères. Pour un acteur de l’éducation, l’extension affiliée à son domaine est le sigle ‘‘edu’’, celle d’un site marchand ou d’un web commerçant sera par exemple ‘‘com’’.

Le choix du nom à l’Etat civil : une mise parfois risquée

Parmi les milliers de possibilités qui s’offrent aux entrepreneurs, certaines personnes optent pour le nom à l’Etat civil pour leur adresse internet. Une telle décision ne souffre d’aucune ambiguïté lorsqu’il s’agit d’un site web conçu à des fins personnelles. Mais pour un opérateur économique, la logique voudrait que le nom de domaine s’adapte parfaitement avec l’activité professionnelle. Procédant ainsi, l’entreprise multiplie ses chances d’être facilement retrouvé par les internautes ivoiriens. Toutefois, le succès du nom à l’Etat civil réussit à certains entrepreneurs, en général les tenants des grands établissements de restauration. Dans ce cas de figure, le succès de l’entreprise est beaucoup plus porté par la côte de popularité de son dirigeant qui jouit d’une bonne notoriété au niveau local et souvent international.

Quelques conseils à suivre pour le bon choix de l’adresse internet

Plusieurs conditions doivent être réunies avant de décider du nom de domaine que l’on souhaite attribuer à son entreprise. A cet effet il faudra :
Eviter les noms de domaine trop longs
Eviter de faire usage abusivement des caractères spéciaux (un seul tiret de préférence)
Choisir un nom de domaine adapté à son domaine d’activité si possible
Choisir un nom facile à retenir de préférence

Leave A Comment