E-commerce en Côte d’Ivoire : le juteux marché pour le paiement mobile

Share Button

Le commerce électronique connaît une forte croissance en Côte d’Ivoire depuis quelques années.

Pourtant, ce boom des ventes en ligne ne profite pas qu’aux web commerçants. C’est aussi un marché très avantageux pour les opérateurs mobiles basés au pays.

Le paiement mobile dopé par le commerce électronique

L’e-commerce affiche un taux de pénétration assez exceptionnel en Côte d’Ivoire. En l’espace de quelques années, ce secteur est devenu un juteux marché pour les sites marchands en activité au pays. A priori, l’on pourrait penser que les web commerçants seraient les seuls à tirer profit de cette manne financière sur le territoire ivoirienne, ce qui est loin d’être le cas. Les sites de ventes en ligne implantés sur le sol ivoirien développent parallèlement un autre marché financier mais cette fois auprès des opérateurs mobiles : l’installation des modules de paiement sur les sites de commerce électronique. Les efforts consentis par l’Etat ivoirien pour la démocratisation de l’outil numérique ont tracé les sillons du paiement mobile principalement porté par les trois grandes maisons de télécommunications : Orange, MTN et Moov. Le succès des sites marchands en République de Côte d’Ivoire sont indiscutablement lié aux services de paiement intégré par le trio.

Quand les opérateurs mobiles s’essayent au e-commerce

Loin de vouloir se limiter aux revenus générés dans le domaine de la télécommunication en Côte d’Ivoire, les deux opérateurs qui dominent ce vaste marché ivoirien se sont également essayés au e-commerce. En association avec plusieurs entreprises dont Rocket Internet et Africa Internet Holding, le réseau MTN a lancé Hellofood, une startup spécialisée dans la restauration en ligne à Abidjan. De son côté, le géant français Orange a investi un peu plus de 650 millions de francs cfa dans la jeune pousse Afrimarket également présente sur le marché de la vente électronique.

L’avenir du e-commerce déjà tracé en Côte d’Ivoire

Les sites marchands, ont en grande majorité intégré les formules de paiement électroniques proposés par le groupe français (Orange Money), où l’opérateur sud-africain (MTN Mobile Money). Pour s’ouvrir à un panel de client plus large, certains web commerçants ont placé la barre plus haute en installant conjointement les deux systèmes sur leurs portails. A la différence des services de paiement via les virements bancaires jugés trop complexes, les systèmes proposés par ces maisons de télécommunication permettent à l’acheteur en ligne d’effectuer ses transactions dans une simplicité remarquable. De plus, les services bancaires ne sont pas accessibles à une grande partie de la population ivoirienne, plus précisément la classe moyenne. Le relais du paiement en ligne sécurisé est plutôt bien assuré par les opérateurs mobiles, même si le réseau Moov tarde toujours à optimiser son service de paiement mobile. En gros, l’avenir du commerce en ligne se joue entre Orange et MTN, parlant bien sûr de leurs modules  de paiement sécurisés permettant aux consommateurs ivoiriens d’effectuer des achats sur Internet.

L’absence de Paypal sur ce juteux marché

L’un des plus grands services de paiements sécurisés en ligne est pratiquement absent sur ce marché développé par les web vendeurs : Paypal. Malgré la garantie hors norme proposée par cette structure (achats en ligne sécurisé sans carte bancaire), les dés sont quasiment jetés en Côte d’Ivoire car les sites marchands sollicitent de plus en plus les modules de paiement mis sur le marché par le duo Orange et MTN. Cependant, l’installation de Paypal peut s’avérer utile pour les web commerçants car ce service débouche sur un marché de potentiels acheteurs hors des frontières ivoiriennes.

Leave A Comment